Comment tirer parti de la nuit noire de l’âme ?

Tous dans le monde vivons des moments difficiles. Un minuscule virus ravage tout sur son passage et nous laisse en plein désarroi et totalement impuissants. Que faire ? Comment réagir devant l’adversité ? Ayant personnellement traversé dans ma vie des zones de grandes turbulences physiques et morales, j’ai pourtant survécu. Comment ? Je l’explique dans l’article.

LA NUIT NOIRE DE L’ÂME

Quand vous êtes dans l’œil du cyclone, empêtrés dans les problèmes, à bout physiquement et psychologiquement difficile de voir quelque chose de positif dans ce qui vous arrive. Il faut souvent aller jusqu’au fond de la piscine pour pouvoir remonter. Là encore difficile de se dire “ah chic,  tout ce qui m’arrive est pour mon bien, tout est positif, attendons et patientons ça va passer.

Bien sûr une fois sorti du trou , quand vous serez capables d’émerger de cette nuit noire de l’âme, vous verrez que vous pouvez tirer du positif de vos déboires.

Mais qu’est-ce que LA NUIT NOIRE DE L’ÂME ? C’est

  • Quand vous êtes dans une situation qui semble sans issue
  • Lorsque vos peurs vous paralysent
  • Quand vous pensez être au bout du rouleau sans vooir aucune solution possible
  • Si vous êtes noyés dans les problèmes ou situations dramatique et parfois tragiques
  • Quand vous êtes dans une souffrance intense physique ou psychologique
  • Quand vous êtes tellement mal dans votre peau que tout est noir et semble sans issue
  • Lorsque vous êtes en dépression
  • Après un divorce, une séparation un deuil
  • Bref, quand vous êtes dans un puits sans fond.

Comment tirer parti du chaos de votre vie ?

Personnellement comme je l’ai dit plus haut, j’ai vécu plusieurs nuits noires de l’âme.

Tout d’abord des violences conjugales. Je me suis rendue compte après bien sûr que j’avais attiré un homme qui me me démontrait constamment mon manque d’auto-estime. J’y ai remédié avec succès et aujourd’hui personne n’oserait lever la main sur moi. et j’ai parfaitement conscience de ma valeur.

Ensuite deux années apocalyptiques de deuils, perte d’emploi, problèmes familiaux graves; hospitalisation, problèmes financiers, bref la chienlit comme disait un grand homme d’état français. C’est grâce à toutes ces tragédies que je me suis formée en diverses formations de développement personnel et ai réalisé mon rêve de devenir thérapeute.

Honnête et carrée je n’ai jamais fraudé le fisc. Pourtant pour avoir réclamé un remboursement aux impôts suite à une erreur de leurs services, j’ai vécu l’enfer grâce au Trésor Public. Non seulement je n’ai jamais reçu mon dû mais ils m’ont réclamé des arriérés sur des travaux effectués des années auparavant. Petite parenthèse, mes déclarations ayant été faites par un ancien du fisc je me croyais absolument à l’abri de ce genre de chose ! Que nenni que nenni !

Je vous passe les détails mais vu la somme demandée je pensais me retrouver à la rue. Bon, c’est grâce à cette fichue administration que j’ai pris la décision de déménager et venir m’installer auprès de mes enfants à Lisbonne. Quelle heureuse décision car je suis vraiment heureuse et n’aurais jamais osé franchir le pas . Merci le fisc !

 

Exercice : Remémorez-vous les moments difficiles de votre vie. Les véritables nuits noires de l’âme.

Que vous ont-elles apporté de positif ?

Que vous ont-elles permis de changer dans votre vie ?

Prenez votre temps et avec calme voyez ce qui a changé dans votre vie depuis des moments.

 

Des livres et des articles qui vous aideront en sortir du puits :

Comment surmonter les moments difficiles

Le covid est peut-être votre chance, osez, foncez

la clé de votre énergie par Natacha Calestrémé

Comment ne pas sombrer dans le désespoir après un deuil

Voici quelques articles qui traitent du sujet :

https://inexplore.inrees.com/articles/nuit-noire-ame-depression

https://www.magazinevivre.com/articles?id=340

La nuit noire de l’âme

Description de l'auteur

2 Réponses to “Comment tirer parti de la nuit noire de l’âme ?”

  1. 8 décembre 2020

    Delphine Répondre

    Très bel article. Dans l’oeil du cyclone, on ne voit pas comment on pourrait en tirer du positif, et pourtant en regardant ensuite en arrière quelques mois/années après, il y en a toujours. Merci pour ça. Il faut parfois toucher le fond du trou pour avoir la force de remonter.
    le dernier article de Delphine ,Crise d’angoisse : que faire pour la stopper rapidement (et reprendre le pouvoir)My Profile

  2. 9 décembre 2020

    Jung Répondre

    Oui Delphine il faut être sorti de l’oeil du cyclone depuis un petit temps pour s’apercevoir qu’on vient de traverser quelque chose de positif ou qui va nous mener vers du positif
    le dernier article de Jung ,Astuces pour avoir de bonnes réponses de l’intuitionMy Profile

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.