l’étonnant pouvoir du trac de Romain Lesaffre

Que celui qui n’a jamais souffert du trac lève la main ! Bien sûr personne ne lève jamais la main car tout le monde, un jour ou l’autre, a souffert du trac. La peur d’aller au tableau, l’angoisse de devoir parler devant ses collègues, l’angoisse du premier RV amoureux… Cette sensation horrible qui peut prendre des dimensions dramatiques et rendre malade, Romain Lesaffre en a fait un livre formidable. “l’étonnant pouvoir du trac”.

UN MAL QUI RÉPAND LA TERREUR : LE TRAC

L’auteur a rencontré plus de cinquante personnes qui lui ont dit comment elles vivaient leur trac. Acteurs, musiciens personnes politiques, chanteurs ont parlé avec Romain et lui ont confié avec sincérité leurs ressentis face à cette peur qui souvent les handicape. C’est réconfortant de lire que finalement tout le monde a le trac .

Un livre passionnant qui aidera hommes et femmes, étudiants et enfants qui se trouvent confrontés à cette angoisse de parler en public et de sortir de leur zone de confort.

Un livre clé pour ces milliers d’étudiants qui vont bientôt passer leurs examens et qui pour la plupart sont “morts de trac”.

 

OUI, ON PEUT SURMONTER LE TRAC ET LA PEUR DU REGARD DES AUTRES

Romain nous explique dans son livre

  • Comment dépasser vos peurs
  • Comment surmonter cette angoisse à l’idée de devoir passer un examen ou une entrevue cruciale
  • Comment s’exposer sans vous rendre malade
  • Comment finalement maîtriser ce fichu trac en maîtrisant votre mental

 

Et maintenant parlons du TRAC avec Romain Lesaffre

 

 

FNAC

https://livre.fnac.com/a15543240/Romain-Lesaffre-L-etonnant-pouvoir-du-trac

LES LIBRAIRES

https://www.leslibraires.fr/livre/17232302-l-etonnant-pouvoir-du-trac-comment-gerer-et-ac–romain-lesaffre-marabout

Romain donne des ateliers pour vaincre le trac, si vous voulez le contacter cliquez sur ce lien

 

Description de l'auteur

2 Réponses to “l’étonnant pouvoir du trac de Romain Lesaffre”

  1. 3 juin 2021

    Helene Répondre

    Bonsoir Sylviane,
    Bravo pour cet interview sur le sujet du trac.
    Le trac a toujours été ma bête noire et je comprend mieux pourquoi maintenant.
    Je n’ai pas encore lu l’ouvrage de Romain.
    Ce que je peux dire du trac : il a empoisonné ma vie sans que j’en comprenne le sens.
    Ma progression dans ma vie professionnelle a été rudement soumise à ce trac que je gérais de façon sauvage et au jour le jour.
    Un aspect positif du trac : par je ne sais quel miracle, j’ai su le maîtriser pour aboutir dans mes objectifs de carrière.
    Comme par exemple un fameux oral où je ne me suis pas surveillé et que j’ai réussi haut la main, ce qui m’a conduit à ma formation de cadre en santé.
    Cependant, en fin ce carrière, voulant parfaire cet art de parler en public, j’ai suivi une formation de parole en public via mon employeur.
    Catastrophe… Au moment de prendre la parole devant le groupe, le vide, les jambes tremblantes, le cerveau vide,l’émotion à son comble… C’est dans cet état que je suis tout de même arrivée à dire ce que j’avais prévue. Bien évidemment, le groupe à perçue mon émotion.
    Bref, ceci pour dire que le trac a plusieurs profils, maintenant j’en suis convainque, après bien des décennies… merci Sylviane pour cette interviewe. Le trac renvoie à notre éducation reçue avec tout ce que cela implique en terme d’étiquettes collées dans notre enfance.
    Pour conclure (rapidement) : le trac prend en partie ses racines dans le terreau de l’enfance. Le trac est normal et nécessaire. Mais si celui-ci a été nourrit de façon néfaste durant l’enfance, que faire pour en sortir ? La question reste ouverte, en ce qui me concerne, je pense que mes passions m’aident à surmonter ce handicap.
    le dernier article de Helene ,Écrire pour graver les souvenirs heureuxMy Profile

  2. 16 juillet 2021

    sylviane Répondre

    Bonjour Ma Chère Hélène

    Je réponds avec un peu de retard à ton commentaire que j’avais lu aussitôt paru mais pour lequel je ne pouvais pas répondre.
    Oui le trac nous empoisonne l’existence – d’un côté comme l’explique si bien Romain – mais nous permet aussi de rester éveillé et de ne pas nous endormir sur nos lauriers. ce que j’appellerai du trac positif pour ne pas se laisser aller à l’habitude.

    Personnellement j’ai réussi à vaincre le trac en prenant la parole (au cours de mes conférences) en disant tout simplement “j’ai un peu le trac maintenant et j’espère que vous me pardonnerez si je bégaie un peu” et là les gens ont toujours été sympas ils m’applaudissaient et le lien était établi. C’est ce que j’ai trouvé de plus efficace à ce jour.

    Et sûrement que les passions aident à surmonter notre manque de confiance j’en suis certaine
    le dernier article de sylviane ,ma première astuce pour décoder facilement les signes de l’intuitionMy Profile

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.