• Dalaï Lama


Le pouvoir du NON

Pour ce dernier article de l’année il m’a semblé important et judicieux de parler de la force du non ou, dit en d’autres mots, de la puissance de l’affirmation. Noël est une source de stress pour nombre d’entre nous. Des réunions de famille auxquelles nous nous sentons « obligés » d’assister alors que que la mésentente règne depuis des lustres entre les différents membres de la fratrie ou avec les parents ou encore les beaux-frères belles-soeurs. Alors pouvons-nous dire NON et ne pas y assister ? Oui je sais je vous parle de la même chose tous les ans.

NON : LE MOT LE PLUS DIFFICILE À PRONONCER DANS TOUTES LES LANGUES.

  • Dire OUI alors que nous ne voulons pas du tout assister aux fêtes familiales.
  • Ne pas oser dire NON parce que nous avons peur de froisser Tante Juliette.
  • Avoir peur de dire NON parce que franchement que penseraient les autres si vous disiez votre souhait réel ?

Dire OUI alors que vous voulez dire NON :

aux fêtes d’anniversaire ou de fin d’année, à votre Tante Cunégonde ou votre collègue de bureau,  à votre patron ou à n’importe qui d’autre.

Quand vous « pensez » être obligé (e) de faire, dire, agir, choisir une chose que vous ne voulez pas :

Quand vous n’osez pas dire NON

  1. vous vous manquez de respect car vous faites passer le désir ou besoin de l’autre avant le vôtre;
  2. vous vous culpabilisez parce que vous n’avez pas été capable de dire NON;
  3. vous vous sous-estimez parce que vous ne vous sentez pas capable d’oser dire NON;
  4. vous vous mentez à vous-même en vous disant que vous êtes une personne « souple et flexible »;
  5. vous vous donnez bonne conscience en vous disant que finalement vous œuvrez pour la paix.

 

Donc, demain une nouvelle année, de nouvelles résolutions que nous ne tiendrons pas pour la plupart. Alors si vous ne pouviez n’en prendre qu’une que ce soit

CETTE ANNÉE,  JE M’AFFIRME EN TOUTES CIRCONSTANCES

CETTE ANNÉE,  J’OSE DIRE NON

CETTE ANNÉE JE ME RESPECTE

Quelques articles sur le sujet:

Oser s’affirmer et apprendre à dire non : piqure de rappel

Apprendre à dire non et s’affirmer en toutes circonstances

S’affirmer et dire NON, c’est un jeu d’enfant, VRAI ou FAUX ?

Je m’affirme et j’ose dire NON, NON, NON

 

Et pour terminer l’interview de Natacha Calestréme qui a écrit un livre formidable sur LES PERVERS NARCISSIQUES auxquels il est souvent hélas bien difficile de dire NON car ils sont … tellement charmants et charmeurs.

LES BLESSURES DU SILENCE que je vous recommande chaudement.

Les blessures du silence de Natacha Calestrémé

Excellente Nouvelle Année

Paix, Santé, Sérénité

Allez au bout de vos rêves

et Bonne Affirmation

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Description de l'auteur

2 Réponses to “Le pouvoir du NON”

  1. 31 décembre 2018

    Karine Répondre

    franchement ça me parle cet article car aujourd’hui 31 décembre alors que je n’ai pas pris de vacances depuis cet été et travaillé dur ces dernières semaines et même pendant les fêtes, j’ai dit NON à un client car il voulait que je vienne travailler aujourd’hui même alors que lui est prof et se paye de nombreuses vacances notamment en ce moment il est en congès pour 2 semaines !!! hallucinant non ??!!!
    ça fait du bien effectivement de dire NON à certains, cela relève aussi du respect de soi-même !
    je dis OUI à votre article sur le pouvoir de dire NON !

  2. 31 décembre 2018

    Sylviane Répondre

    Bonjour Karine et BRAVO BRAVO

    Pas facile de dire NON mais vous devez vous sentir beaucoup mieux et question respect de soi dire NON = je m’aime et me respecte en toutes circonstances. Et comme disent les portugais « boas entradas » ce qu’on peut traduire par « entrez du bon pied dans cette nouvelle année » Je vous embrasse

Déposer un commentaire

Votre Adresse Email ne sera pas publiée Le champs est requis *


*

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.